FORUMS DES COMEDIENS DE LA TOUR

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les comédiens de la tour sans jamais oser le demander
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 il poète plus haut que son c..

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
bubul
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 362
Age : 47
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: il poète plus haut que son c..   Ven 22 Fév - 12:30

ca y est, les poètes ont leur sujet
ici la rime est de rigueur
écrivez nous des textes épiques ou osés
je vous en laisse la primeur

mais surtout il ne faut pas hésiter
que votre texte soit bon ou mauvais
il sera toujours meilleur que le mien
qui manque énormément de maintien

Je vous laisse donc à vos plumes
et à vos idées généreuses
mais permettez que je hume
vos phrases savoureuses

mais le plus beau des poèmes
finit toujours par je t'aime.

_________________
Je perds ma vie à la gagner


Dernière édition par bubul le Ven 28 Mar - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nailuj

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 23
Localisation : vaux sur seine
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Ven 22 Fév - 18:44

Ah bah voilà un bon sujet !
Quoi de plus beau (dans la littérature) que la poésie ?
Eh bien.... La poésie !

Bon et bein... je me lance avec un petit poème que j'ai écris le 11 novembre 2007 !

La Cavalerie

Il était là, le cavalier, 8
Dans sa belle cavalerie, 6
Ecoutant les tambours chanter, 8
La mort de nos écuries ! 7
« Roulez tambours ! Roulez tambours ! 8
Roulez pour tout l’amour, 6
De vos bien aimées juments ! 7
C’est le roulement de la guerre, 7
Que le ciel en soit clément, 7
Tuez ces hommes jonchant la terre, 8
Qui pleurent de leur sang de pitié, 8
Et qui agonisent à moitié ! » 8

Mais tous ces tambours qu’il entend 8
Depuis près de vingt ans, 6
Depuis un sale matin, 6
Le saoule plus que le vin ! 6
Ils roulent, ils roulent, et ils roulent ! 7
Ils tournent, ils tournent, et ils tournent ! 7
Il regrette le temps de Paris, 8
Paris, sa belle écurie ! 7

Il était là, sur Napoléon, 9
Dans sa belle cuirasse, 6
Ecoutant sa future mort chanter, 8
Sous les roulements de tambours ! 7
« Chargez tambours ! Chargez tambours ! 8
Chargez pour tout l’amour, 6
De vos bien aimées jument,
Laissées à notre écurie !
Que le ciel les protège, 7
Nous seront tous morts pour toujours ! 8
Finissons notre beau manège, 8
Chantez, roulez, chargez tambours ! 8

Mais sa si belle mort qu’il attend, 8
Depuis près de vingt ans, 6
Depuis un sale matin, 6
L’attire plus que le vin ! 6
Elle chante, elle chante, et elle chante ! 7
Elle danse, elle danse, et elle danse ! 7
Il regrette le temps de la vie, 8
La vie, sa belle cavalerie ! 7
Julian Paris

PS : Le titre de se sujet est vraiment très poétique... Bravo bubul !
PS² : Ne faîtes pas attention aux chiffres, j'ai eu la flême de les enlever (c'est les vacances ce soir, ça se comprend non ?), c'est une méthode d'écriture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francky le Terrible
bachi bouzouk
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 62
Localisation : Triel sur Seine
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Ven 22 Fév - 21:00

Il sera peut-être dans la prochaine gazette, mais le voici en prime time :

Public, lorsque tu fais discret
Quand tu souris au lieu de rire
Que tu n’oses pas nous applaudir
Il y comme un malaise qui nait.

C’est comme un vide qui nous enveloppe
Et amorti nos émotions
Une parano qui se développe
Et nous pousse à l’agitation.

On a beau s’accrocher au rôle
Dans lequel nous nous sommes glissé
A chaque instant on peut chuter
Et surtout quand le doute nous frôle.

Dans les coulisses on se soutient
On s’encourage d’un mot, d’un geste
Mais sous les spots ce qui nous tient
C’est l’enthousiasme de l’orchestre.

On est heureux de jouer ensemble
De faire vivre ces personnages
Qu’on a appris page après page
Mais c’est pour toi qu’on se transcende.

Ces scènes souvent répétées
Se magnifient quand tu es là
Et quand on te sent embarqué
On peut en faire jaillir l’éclat.

On loue souvent les comédiens
Quand le spectacle est réussit
Mais le public, y fait aussi
Il faut lui dire quand il est bien.

Si nous préférons les planches
Au regard froid d’une caméra
C’est pour voir s’agiter les manches
Et partager tout avec toi.

Ce texte m'a été inspiré lors d'une représentation du Nègre. Les participants à ce spectacle sauront surement de laquelle il s'agit.

_________________
Francky Rrrrr!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franck.martiniere.club.fr/Index.htm
Ben
gerard lambert
avatar

Nombre de messages : 172
Age : 50
Localisation : Aix en provence
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Sam 23 Fév - 23:14

C'est une superbe idée Bubul bounce

Allez ... il n'y a pas qu'au téléphone que l'on se jette à l'eau Wink

Voilà un petit texte que j'ai écrit récemment :

L'instant d'après

L’instant d’avant, on transpire, on a peur,
On est impatient, on est heureux,
On est toutes les émotions à la fois …
On est vivant.
On ne l’aime pas l’instant d’avant
Mais il est notre moteur
Et on ne le reconnaît jamais.

Le pendant passe toujours trop vite
Et l’émotion retenue est lâchée
D’un seul coup.
L’extase nous envahit pour retomber
D’un coup
… l’instant d’après.

L’instant d’après, il n’y a plus rien …
C’est le vide, le néant, on se sent seul,
perdu, abandonné, puni …

… Alors on court après l’instant d’avant
en oubliant l’instant d’après,
pour être vivant une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nailuj

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 23
Localisation : vaux sur seine
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Dim 24 Fév - 12:29

C'est vraiment joli ben !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bubul
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 362
Age : 47
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Lun 25 Fév - 13:27

Bravo à tous. Je vois que c'est un vivier
auteurs, metteurs en scène, comédiens
et maintenant poètes comme un rien.
Différents thèmes abordés
et toujours bien tournés
à moi d'essayer


le quidam du RER

les portes viennent de se refermer
le spectacle peut commencer
celui du défilé des quidams
qui malgrès eux dévoilent leur âme

y a ces trois ados qui gueulent
qui font un foin pas possible
parcequ'elles se croient sans doute seules
parcequ'elle se croient irresistibles

y a aussi ce crétin boutonneux
qui affiche un air cruel
et qui fume un joint ou deux
en se disant j'suis un rebelle

et pis y a la petite blonde
au beau regard azuré
qui montre ses nibs à tous le monde
et qu'espère nous exciter

j'oubliais le gros adipeux
transpirant même des yeux
et le voilà qui souri
je crois que la blonde à réussi

tiens mais c'est l'costard cravate
en train de tripoter son portable
avec sa gueule d'aristocrate
qui cache sa vie de minable

et pis y a la vicomtesse
qu'a du mal à marcher
qui pense à julien Leperse
en regardant son programme télé

y a encore ce futur sourdingue
qu'écoute à fond son bastringue
et qui fait profiter tout le monde
de sa dance techno immonde

et ce mec à côté de moi
qui lève tout le temps les bras
et qui sent le tabac et la sueur
et dire qu'il n'est que 8 heure

et moi, je ne suis qu'un visage dans la foule
un rien parmi des milliers
et c'est ça qui me fout les boules
moi, personne ne m'a remarqué

_________________
Je perds ma vie à la gagner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prune

avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Mer 27 Fév - 19:02

Céleste,

Cette nuit une étoile s'est éteinte,
Dans mon coeur, la marque de son empreinte,
Dans mes yeux éblouis, sa présence,
Son rire, sa voix, sa prestance.

Et dans mes mains tendues?
Le vide et l'inconnu.

Pourquoi le soleil continue de briller?
Pourquoi les primeverts et les oeuillets
Caressent le jour de leur beauté,
Alors qu'on les voudrait tous fanés?

Et sur l'asphalte et le béton?
Des fleurs de marbre et de carton.

C'est que cette étoile brillait si fort
Que même la lune en tremble encore,
Et de cette ardente lumière,
Pour ceux qui restent une prière.

Souvenez vous d'elle, belle, celle
Il y a peu nous a quittés
Aimait la vie et ses beautés.


Pour Célia qui s'est éteinte il y a peu mais qui brille encore mon coeur


Dernière édition par prune le Dim 9 Mar - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafarandoledescontes.fr/
nailuj

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 23
Localisation : vaux sur seine
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Jeu 28 Fév - 19:27

Ca aussi c'est beau !
Mes commentaires sont très constructifs, je sais... Suspect Rolling Eyes

Voici une deuxième poésie que j'ai écrite le 30 décembre 2007. J'aimerais cahnger le titre de cette poésie que je trouve un peu trop vaste par autre chose de plus poétique, mais je ne vois pas trop.
Bonne lecture !

Les pirates

Ils vous emmènent là où le ciel est bleu,
Ils vous conduisent là où sont les anges,
Ils vous chantent des louanges,
Ils vous promènent dans leurs bateaux.
Les pirates sont comme le soleil,
Le bonheur c’est leur quotidien,
Ils sont libres comme l’horizon du ciel,
Un horizon de liberté si lointain.
Les pirates sont amoureux de la mer,
Ils vivent dans la misère,
Mais ils dorment au milieu de l’or,
Si jaune, si pur, leur plus grand réconfort.
Et sur la mer, semblant crever les flots,
Passe un vaste navire,
De pirates hissant fièrement leur drapeau,
Et dans ce drapeau ils lisent l’avenir.
A travers la mort clinquent les sabres,
Et le capitaine saoul et avare,
Regarde dans sa cabine s’agiter les candélabres,
Où il voit une lueur d’espoir.
Les pirates sont d’honnêtes gens,
Vous diront-t-il le sabre à la main,
Il Se lève saint comme les anges le matin,
Et s’endorment les poches pleines d’argent.
Mais les pirates ne sont pas libres,
Ils s’hypnotisent de cet horizon,
Ils font le tour du monde sur leur navire,
Mais ils n’ont plus de raisons !
Ils ne connaissent pas l’amour,
Ils ne connaissent pas l’honnêteté,
Ils sont vivants et riches un jour,
Et sont morts dans la misère et déchirés,
Non pas par le rhum qui arrachent leurs foies,
Mais plutôt par l’ivresse,
D’une vie de paresse,
Sans jamais avoir aimé
Mais toujours avoir bu,
Et surtout sans jamais avoir vécu…

Julian Paris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben
gerard lambert
avatar

Nombre de messages : 172
Age : 50
Localisation : Aix en provence
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Jeu 28 Fév - 20:15

Un seul conseil Nailuj ... continue d'écrire.

Que penses tu de ce titre pour ta Poésie ?
L'amère destin du Corsaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nailuj

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 23
Localisation : vaux sur seine
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Ven 29 Fév - 17:34

Ah ouai !!! Merci benoit, c'est sympas ! Ca sonne bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prune

avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Jeu 6 Mar - 23:09

Douceur d'un sourire,
Perles acides et brulentes,
Balayées d'un geste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafarandoledescontes.fr/
Dory

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 47
Localisation : Verneuil sur Seine
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Dim 9 Mar - 20:15

Je suis plus prose
Que vers,
Mais peut-être que si j'ose
Mettre mon petit monde à l'envers,
Je pourrais écrire en rose
Ce qui est d'habitude si ordinaire.
D'amour ou d'amitié,
Ou peut-être est-ce un peu les deux,
Ces mots entremêlés,
Je vais en faire un jeu
Pour mes amis, sans les nommer,
Mon bien si précieux.
Pouvoir ainsi leur dire,
Comme dans un sourire,
Quels instants heureux,
Je partage avec eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nailuj

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 23
Localisation : vaux sur seine
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Lun 24 Mar - 18:49

Voici une poésie que j'ai écris ce matin. Comme d'habitude, ce n'est pas très gai, mais j'avoue avoir du mal à trouver l'inspiration dans la gaité. Je trouve que la poésie, c'est un peu comme une contestation, une plainte. Un texte qui redonne goût à la nostalgie.
Enfin, la voilà la petite dernière.
Vous remarquerez que l'expression "l'horizon de l'océan" ou bien "l'horizon de la mer" revient. En fait c'est un peu une marque de fabrique.
Trêve de barvardage, voici le texte :
Le Terrible

Sous un ciel qui gronde de sa colère,
Sur la terre bouillante d’amertume,
Qui borde l’horizon bleu de la mer,
Sous les lavandes qui en toute beauté hume,
Le terrible accapareur de torts,
Qui indifférant à l’idée de la mort,
Jette une effrayante splendeur sombre dehors,
Vers les profondes racines qui dévorent
Nos âmes toutes plus miséricordieuses,
Qui appellent notre seigneur d’épargner notre sort.

« Vous avez emprunté aux Enfers leurs routes sinueuses,
A vous de reconnaître dans votre âme l’essor,
Que je vous avais donné pour vivre,
Alors, je vous le dit, ce n’est pas en priant,
Que je vais vous donner le chemin qui délivre ! »
A-t-il dit à notre égard, nous humains tous mourants.
Mais le Terrible continu, nous juge, nous tue.
Ces racines nous étranglent pour se venger du mal,
De tous ce qui ne leurs ont terriblement et atrocement pas plus
Alors ils nous torturent, chose qui leur paraît des plus banales.

Cela dure et perdure jusqu’à ce que l’âme trépasse,
Quand Dieu nous laisse en proie à Satan,
Quand le fil fragile de la vie casse,
Alors les racines des ténèbres nous emmènent au plus rentrant,
De la terre brûlée par les flammes du diable,
Avide de richesse de gloire et de pouvoir,
C’est ainsi que le Jugement dernier paraît minable,
Pour nous, mortel croyant au ciel et au savoir,
Imaginant, des anges volant sur des nuages blancs,
Alors qu’en réalité, tout est ténèbres, poussière et ombre.
Lundi 24 Mars 2008

Julian Paris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prune

avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Mar 25 Mar - 17:30

Dans ces lieux du coeur,
Main tendue gorge serrée
Et regard perdu.


(au restau du coeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafarandoledescontes.fr/
prune

avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Mar 25 Mar - 17:32

Matin timide
Les cloches sonnent
Et mon coeur ne bat plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafarandoledescontes.fr/
Ben
gerard lambert
avatar

Nombre de messages : 172
Age : 50
Localisation : Aix en provence
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Mar 25 Mar - 17:34

Mon Paradis à emporter.

J’aimerais m’endormir,
Avec de belles pensées,
Etre sur de ne rien oublier,
Si je ne dois pas me réveiller.

J’aimerais m’endormir,
Avec de belles pensées,
pour les gens que j’aime,
Et qui m’ont tant donné.

J’aimerais m’endormir,
Avec de belles pensées,
Que les instants magiques,
Soient dans mon petit panier.

J’aimerais m’endormir,
Avec de belles pensées,
C’est ma seule volonté,
Mon paradis à emporter.

J’aimerais m’endormir,
Avec de belles pensées,
En souhaitant du bonheur,
A ceux qui restent à bord.

J’aimerais m’endormir,
Avec de belles pensées,
Que l’inévitable soit un bon moment,
Avant de devenir un cœur au bois dormant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prune

avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Mar 25 Mar - 18:13

sur scène...

Une voix résonne,
Cascade de rires
Et un coeur qui vibre

_________________
"la vérité est courbe" J.O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafarandoledescontes.fr/
nailuj

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 23
Localisation : vaux sur seine
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Mar 25 Mar - 19:59

Eh bah ! Ca écrit !
Prune tu fais les trucs japonais là je sais plus. J'en avais fais avant, mais je crois qu'il y a des vers de fixe style 7-5-7, un truc dans le genre...
C'est joli en tout cas. Ben aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tithub

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 64
Localisation : Triel sur Seine
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Mer 26 Mar - 10:07

Bon maintenant que l'on a les paroles,
Il reste qu'à mettre tout ça en musique !
Sortez les guitares, harmonica et casseroles
On va se faire un boeuf sans carottes, sans basilic.
Histoire d'animer la scène et faire bouger la lumière
Balancez les notes, allez-y sans manière,
Faîtes danser les vieux, tourner les rombières
Pas besoin de boire des chopes de bière
Les vers suffisent, les blanches et les noires
Rien d'autre pour raconter notre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinel.nom.fr
nailuj

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 23
Localisation : vaux sur seine
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Jeu 27 Mar - 20:28

Voici un autre poème que je viens juste d'écrire... J'ai beaucoup d'inspiration en ce moment et ce, grâce à la musique qui m'inspire.
Voiçi une histoire d'amour comme on en voit trop peu, ces moments merveilleux qui nous suffisent pour être heureux. Du moins c'est mon oppinion !


L’Amour Certain


Lorsque l’on tient,
Entre ses mains,
L’amour certain,
Qui nous guide un matin,
Et le bleu de tes yeux
M’emmène vers les cieux,
Les souvenirs malheureux
S’efface dans tes yeux.

C’est l’amour serein,
Qui tue le chagrin,
Qui guide mes mains
Vers d’autres lendemains.
Lorsque que ton regard
Par bonheur s’égare
Dans le blanc de mes yeux,
J’ai tout ce que je veux !

Quand vient le soir,
Où tu me dis « bonsoir »,
C’est le début de la nuit,
Qui transperce ma vie.
Mais quand le matin,
Dans le ciel revient
La passion de vivre
De ce sentiment qui enivre !

Cette folie qui s’éprend de moi,
A chaque fois que je te vois,
Ne pouvait durer toujours
Car le véritable amour
N’existe que dans les rêves,
Les promenades sur la grève
Chantées par les colombes blanches,
Dans un monde où ce n’est pas tous les jours dimanche !

Une histoire d’amour
C’est un peu de chagrin toujours,
Mais beaucoup de bonheur,
Qui émerveille les cœurs.
Mais tout prend fin,
Même l’amour certain,
C’est ça tous les jours,
Et c’est ça l’amour !
Julian Paris
Le 27 Mars 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben
gerard lambert
avatar

Nombre de messages : 172
Age : 50
Localisation : Aix en provence
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Jeu 27 Mar - 20:52

Amour infini,
Jamais billevesée,
Pour cœur passionné

C'est top Nailuj ...


Dernière édition par Ben le Jeu 27 Mar - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prune

avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Jeu 27 Mar - 21:05

OUAOUH!!

Et bien nailuj, mais c'est magnifique! et la personne pour qui tu l'écris en a de la chance, tu es vraiment doué mais ce n'est peut-être pas le mot juste, disons que tu as la chance de pouvoir contruire tes émotions et mettre en mots tes rêves... et cela n'est pas à la portée de tous encore moins à 13 ans!

Surtout ne t'arrêtes pas d'écrire!
Personnellement je retrouve des émotions fortes dans ton poème et certains mots me parlent plus que d'autres.

J'aime particulièrement la juxtaposition de mots puissants comme "l'amour" et " la mort" (du chagrin)

j'aime l'image donnée par "transpercée ma vie" qui exprime tellement bien le sentiment de manque et d'éloignement.

'Cette folie qui s'éprend de moi à chaque fois que je te vois"... décharge électrique qui nous innonde de bien être lorsque l'on aperçoit la personne dont on est amoureux?

j'adore la dernière strophe j'aurais même envie de m'arrêter à
"mais tout prend fin même l'amour certain" ce qui nous laisse une impression de fugacité, qui nous laisse penser qu'il faut vivre l'amour avant qu'il ne meure.
merci nailuj a fait du bien de te lire

_________________
"la vérité est courbe" J.O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafarandoledescontes.fr/
prune

avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Jeu 27 Mar - 21:17

Amitié de l'ombre


Rencontre infondée, fardée, minée,
De quelques mensonges et sourires forcés
Secrets d'alcoves que l'on voudrait sincères
Echange de mots juste pour lui plaire

Qu'est elle devenue cette amie des beaux jours?
Vers d'autres latitudes désormais elle court
Passe passé se passera de toi
Parce que le passé n'est jamais loin de moi.

Trouble pensée, bruine du coeur,
Comment surmonter ces immortelles peurs
Avancer emmélèe dans ces toiles gluantes
Des souvenirs d'enfance qui vous hantent

_________________
"la vérité est courbe" J.O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafarandoledescontes.fr/
nailuj

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 23
Localisation : vaux sur seine
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Jeu 27 Mar - 22:17

C'est joli prune ! "Amitié de l'ombre" inspire pas mal de choses...
Je te remercie pour ton commentaire des plus encouragent.

"j'adore la dernière strophe j'aurais même envie de m'arrêter à
"mais tout prend fin même l'amour certain" ce qui nous laisse une impression de fugacité, qui nous laisse penser qu'il faut vivre l'amour avant qu'il ne meure."
Moi aussi je voulais m'arrêter là, mais si jamais je stoppais la poésie là, je ne respectais plus le plan de ma poésie (les strophes font 8 vers et celui là n'en faisait que 6) Ce que n'ai pas d'une très grande importance, je l'avoue.
Mon modèle de poésie reste Charles Aznavour. Ces textes sont légers, frais et tellement vrai...
Merci encore Prune et Ben.

Ps : Voilà que Ben aussi se met aux haikus ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben
gerard lambert
avatar

Nombre de messages : 172
Age : 50
Localisation : Aix en provence
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   Ven 28 Mar - 2:47

J'aime bien les haikus bounce

Voilà un nouveau petit texte :

Le Parfum de l'aube

Il fait nuit encore,
Mais je sens son parfum,
Les yeux mouillés,
Je la cherche dans le noir.

C’est le parfum de l’aube,
D’un amour incertain,
D’une passion authentique,
Inéluctable, controversée.

Tout s’efface autour de moi,
Je ne sens que ce parfum,
Mon esprit est embrumé,
Et je n’y peux rien.

Je la fuis en courant vers elle,
Elle piétine mon opiniâtreté,
Un seul mot d’elle m’enflamme,
Et brûle mes sages volontés.

L’aube précède l’aurore …
Celle de notre Passion,
Torride, ardente, étouffante, périlleuse,
Que seul le crépuscule peut éteindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: il poète plus haut que son c..   

Revenir en haut Aller en bas
 
il poète plus haut que son c..
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [AIDE] haut parleur s'active par défaut en émission/réception...
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» haut elfe vs nains 1000pts
» Visage de femme 3/4 vers le haut :p
» 11ème BCA - 13 aout 1914 - Col du Calvaire (Haut Rhin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMS DES COMEDIENS DE LA TOUR :: Au Bar du théâtre , chez tatave-
Sauter vers: